La fibromyalgie masque-t-elle votre syndrome du canal carpien?

Comorbidités du syndrome nerveux spasmophilique et du piégeage chez les patients fibromyalgiques: un possible générateur de douleur neuromusculaire.

ABSTRAIT

Cet article vise à déterminer si un dysfonctionnement périphérique au niveau neuromusculaire peut représenter un générateur de douleur dans la fibromyalgie. Nous avons étudié la prévalence de la spasmophilie (SP), du syndrome du canal carpien (CTS) et de la neuropathie ulnaire au niveau du coude (UNE) chez un groupe de 40 sujets souffrant de fibromyalgie.

Des données cliniques et électrophysiologiques ont été obtenues pour déterminer la présence de conditions comorbides. Pour l’évaluation subjective de la gravité des symptômes, des patients ont rempli des questionnaires validés pour CTS et UNE. Vingt sujets étaient positifs pour SP (50%); CTS a été diagnostiqué chez 12 sujets (30%); aucun patient n’a souffert d’UNE; 6 sujets ont été affectés simultanément par la SP et la CTS (15%); 14 sujets (35%) étaient affectés par la SP seule.

La prévalence du SCC et de la SP était plus élevée chez les sujets fibromyalgiques que dans la population générale. Les scores des questionnaires liés au STC étaient significativement plus élevés chez les sujets atteints de fibromyalgie positifs pour le STC, par rapport aux autres sujets. Dans la fibromyalgie, la CTS et la SP peuvent être considérées comme des entités cliniques en elles-mêmes, dont l’importance réside dans leur rôle de générateurs de douleur périphérique qui renforcent ou initient une sensibilisation centrale, contribuant ainsi à une douleur chronique généralisée.

L’amplification de la douleur est en effet un message corrigible / mal orienté qui se produit dans le cerveau des sujets atteints de fibromyalgie. L’identification et le traitement local des générateurs de douleur réduiraient le fardeau total de la douleur. L’ampleur du chevauchement des symptômes entre la fibromyalgie et la CTS / SP nécessite une étude minutieuse de ces conditions.

Texte complet disponible  ici .

Source:  Ginanneschi F., Filippou G., Adinolfi A., Di Sabatino V., Frediani B., Rossi A. Spasmophilie et comorbidités du syndrome nerveux piège chez les patients fibromyalgiques: un possible générateur de douleur neuromusculaire. Reumatismo.  20 décembre 2018; 70 (4): 251-256. doi: 10.4081 / reumatismo.2018.1079.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *